ktha compagnie

Du vendredi 2 février 2007 au jeudi 1 janvier 1970

g8


Saint-Ouen

Date Samedi 24 Mars
Heure 18h00
Prix Gratuit, réservations conseillées
Durée 50 min.
Genre Théâtre
Lieu Parking couvert non chauffé
Jauge 80 Personnes - Réservation conseillée au 04 37 48 88 16 ou reservation@theatrealites.org



« Une femme. Un lieu indistinct, hôpital ou entreprise. […] Un faisceau de photocopieuse. »

Hélène Roche.

En fixant un photomontage de chefs d’état pendant une réunion du g8, elle parle.

Et elle (s’)entend.

Son manager/docteur, qui lui ordonne, qui la reprend, qui l’insulte, qui lui explique.

Sa mère, qui lui ordonne aussi, qui la reprend aussi, qui l’insulte aussi, qui lui explique aussi.

Elle leur répond, vivante, se laisse envahir par leurs voix, contaminer par leurs ordres, traverser d’instants passés, essaye de se justifier, de coller aux modèles imposés.

Et Hélène va partir.

Dernier volet du triptyque « La machine qui vient », ensemble spectaculaire de trois pièces de Christophe d’Halliviée, g8 est le récit d’une femme, d’une explosion lente, silencieuse et incontrôlée de rejet de ce qui la compresse, de ce qui lui fait horreur mais lui est présenté comme inéluctable. C’est la mise en jeu d’un monologue à travers deux corps, deux voix... Une présence féminine parle, dit les mots. L’autre, masculine, ne parle pas, il accompagne, il est là.

Dans ce spectacle, la ktha continue son travail de recherche autour d’une parole adressée directement au spectateur.

« Ce spectacle nous parle droit à l’âme de notre schizophrénie et chorégraphie le refus du divertissement. Il photographie avec grandeur notre société de consommation, de consumation de l’être. Talentueux, touchant. Indispensable. » La Scène

ktha compagnie ?

Depuis mai 2000, la ktha compagnie s’attache à la recherche de formes spectaculaires nouvelles à travers la mise en scène de textes contemporains dont le propos est ancré dans les réalités sociales et individuelles.

Ses spectacles pluridisciplinaires (danse, vidéo, arts plastiques, création sonore) portent un regard impliqué, militant et curieux sur le monde. La recherche de lieux de diffusion non spécifiquement théâtraux ainsi que la rencontre de l’équipe avec le public après chaque représentation sont des bases fondamentales de ce travail d’échange, de lien direct avec les individus-spectateurs. Au cours de ses recherches, la ktha a développé la ligne directrice de l’adresse au public.

En partenariat avec
- EnCours - KompleXKarpharnaüM

Distribution
- Chloé Chamulidrat, Sarah Doignon, Laetitia Lafforgue, Yann Le Bras, Guillaume Lucas, Lear Packer, Nicolas Vercken

Création de Christophe Halliviée

Coproduction
- ktha compagnie et Carré des Jalles

Avec le soutien de :
- Office Artistique de la Région Aquitaine, Région Aquitaine, Ministère de la Culture et de la Communication – Dicréam, Mains d’œuvres, Hostellerie de Pontempeyrat.



126.2 ko
, 340 x 340 pixels